Votre projet

Je veux installer des vitraux chez moi.
J’ai un projet de création.

COMMENT NAIT UN VITRAIL ?

  • Vous rêvez de donner un peu de caractère à une porte, une fenêtre, une séparation de pièce, un meuble…
  • J’échange avec vous sur votre projet
  • Je vous rends visite sur place pour discuter avec vous et m’imprégner de l’ambiance, de la lumière et de l’âme du lieu
  • Je dessine les maquettes de mes propositions à l’échelle et je les colore à l’aquarelle
  • Vous les recevez avec des propositions de verre correspondant à vos souhaits de transparence et de lumière
  • Vous me donnez vos impressions et on ajuste le projet en fonction
  • Vous pouvez venir choisir vos verres à l’atelier dans l’immense « verrothèque » disponible (ou je vous envoie des échantillons si vous ne souhaitez pas vous déplacer)
verres soufflés bleus
  • Vous validez le projet.

À l’atelier :

  • Je dessine le vitrail
  • Je coupe les verres colorés et les décore (peinture, gravure…)
  • Je réalise l’assemblage en plomb
  • Je vérifie la mesure et la forme
  • Je soude la 1e face

Là, en levant le vitrail, le découvre véritablement pour la première fois à la lumière.
Je vérifie que tout se marie bien ensemble et que tout prend corps comme je l’avais imaginé avec le plomb.

  • Je retourne le vitrail et je le soude sur l’envers
  • Je le mastique pour lui donner un maintiens supplémentaire et une étanchéité
  • Je vous amène le vitrail
  • Je vous le pose à l’endroit prévu

On découvre ensemble l’éclat des verres et la résonnance du motif dans votre intérieur. 🙂

J’ai des vitraux anciens qui ont besoin d’entretien, j’ai un projet de restauration

LES ETAPES DE LA RESTAURATION D’UN VITRAIL ANCIEN

  • Vous constatez que vos vitraux présentent des fragilités ou vous avez besoin d’adapter vos vitraux à de nouvelles fenêtres par exemple.
  • Je vous rends visite sur place pour réaliser un diagnostic précis des besoins de restauration.

Si le réseau de plomb est en bon état, une petite intervention sur place peut suffire.

Si il faut redimensionner le vitrail ou si le réseau de plomb a trop vieillit, on dépose les vitraux et on met en place une fermeture provisoire le temps de la restauration en atelier

  • A l’arrivée à l’atelier, les vitraux sont pris en photo
  •  Je les nettoie précautionneusement
  • Je desserti les verres des plombs
  • Je restaure les pièces cassées
  • Je recherche éventuellement le dessin des pièces manquantes
  • Je coupe les verres des comblements de lacune dans la couleur la plus proche possible de l’existant
  • Je peints et je cuits les verres neufs en raccord avec l’ancien
  • Je conserve et répare les peintures anciennes endommagées
  • Je remets le vitrail en plomb neuf en respectant les différentes tailles des profilés d’origine
  • Je soude les deux faces du panneau
  • Je mastique le panneau et je le nettoie
  • Je fais une photo après restauration et je vérifie l’ensemble
  • Je soude les attaches en plomb

Chez vous, je repose la vitrail à sa place d‘origine, prête à passer le prochain siècle ! 🙂

Dans une église, on ramène les vitraux dans l’édifice pour les reposer :

  • On pose les fers
  • On pose le mastic
  • On pose les vitraux
  • On pose les vergettes et les feuillards
  • On scelle à l’intérieur et à l’extérieur
  • On nettoie avant de descendre

Descendu de l’échafaudage, on prend du recul et prend le temps d’observer le travail accompli. 🙂